Coeur de GAIA

Changement Climatique et Résilience

o-CHANGEMENTS-CLIMATIQUESLes changements climatiques sont devenus une réalité indéniable, autant en milieu urbain que rural. Si les risques de catastrophes sont élevés pour la population en général (inondations, sécheresses, etc.), ils le sont encore plus pour les enfants. Le bien-être des enfants peut être compromis par les problèmes d’insécurité alimentaire et de santé, les perturbations de l’éducation, les décès ou maladies de membres de la famille dont ils dépendent, entre autres.  Mais les enfants ne sont pas que des victimes ; ils sont également une ressource importante pour l’adaptation et on doit s’assurer qu’ils puissent exercer leur droit à la protection et participer aux processus d’analyse et de prise de décisions concernant la réduction de leur vulnérabilité aux changements climatiques et risques associés.  C’est l’objectif visé par GAIA à travers cette composante du programme.

Conservation de la Biodiversité

biodiversiteeeeeLa notion de biodiversité est relativement récente et la nécessité de la sauvegarder est l’affaire de tous. Comme toutes les autres espèces vivantes, et qu’il en soit conscient ou pas, l’être humain dépend de ce qui l’entoure. Il est en interaction permanente avec les milieux terrestres ou aquatiques et la grande diversité d’animaux, de végétaux et de micro-organismes qui les compose. Cette biodiversité rend de nombreux « services écologiques » qui sont à l’origine du bon fonctionnement de la planète et de ses écosystèmes et qui permettent la survie de toutes les espèces – dont l’espèce humaine.

Le but de cette composante du programme est de faire connaître aux enfants la biodiversité dont ils font partie, afin de les amener à l’aimer et la préserver.

Economie Circulaire

economie-circulaireLa gestion des déchets constitue un véritable défi pour les Etats africains. Le Sénégal n’est pas en reste. En dehors des ordures ménagères, on note une grande diversité de déchets qui défigurent les villes et ont un impact sur la santé des populations et sur les écosystèmes. Arriver à satisfaire nos besoins essentiels tout en rompant avec la logique linéaire dominante « extraire, fabriquer, consommer, jeter », exige un changement de comportement dès le bas âge et qui passe principalement par l’éducation. Cette composante du programme vise à sensibiliser les enfants à la problématique de l’économie circulaire et à leur fournir les outils pour un changement de comportement vis-à-vis de la question spécifique des déchets.